Alicia Hush, a passion labelled HushLamb.

Here is Alicia : After four years living in Montreal and making the city dance, at the beginning of Hushlamb Label Project and at the dawn of her first vinyl release. Confident, passionate and shining with her good vibe, as we know her on stage.

How did you fall in love with music ?

  • I’ve loved music as far back as I can remember playing tunes on my Mickey Mouse record player, dancing and singing in my room. Electronic music is a love that started in grade 9 when my friends and I stumbled upon drum & bass, hardcore and techno mixed tapes. Instant addiction to the style and sound!

What is your story with Montreal ? When did you decide to live here ?

  • When I lived in Toronto, Montreal was always a magical place I would visit to hear great music and dance. I’ve lived here for 4 years now and I still feel exactly the same.

How did Hushlamb happen ?

  • Hushlamb was born out of a desire to make events that we could really shape and stand behind with an opportunity to highlight artists we absolutely adored (even if they were not so well known to others).  Many years later this is still our focus and now with the Hushlamb Label Project there are even more opportunities to follow this mandate and do what we love!

You’re also part of two other musical projects, one with ana+one (Yes Ma’am) and another one with Zeina (La Moosh), can you tell us about these ?

  • Both Jesse and Zeina are great friends of mine who I met through music and dancing and they are also both incredibly talented artists. Collaborating with both of them just happened naturally. Both projects are momentarily on hold at the moment as we’re all focussing on our own projects but I’m excited to visit Yes Ma’am and La Moosh again soon!

Correct us if needed but we also heard about a certain Felicia Lush… ?

  • Yes! This new live project is near and dear to my heart. Felicia Lush is an opportunity for me to slow things down and get a little more weird. I love making dance music but it’s also incredibly satisfying and inspiring to try something new with a different pace.

When you perform you are full of energy, always smiling and moving, where do you find that special good vibe ?

  • Making people feel good and dance their butts off is VERY satisfying for me. The smile on my face is simply my response to good vibes in the crowd 😉

What’s your best memory on stage ?

  • Mutek is a gorgeous and special festival…so playing Mutek for the first time in 2012 was a very proud moment for me.

7156458553_df3e5c237d_b

And the worst ?     

  • Well, I was once kicked off a stage because I didn’t have any Rihanna to play. Ouch!

The 3 artists you listen to the most these days ?

-Wiklow

capture-decran-2016-11-13-a-00-05-53

-Shcaa

capture-decran-2016-11-13-a-00-09-15

-Frits Wentink

capture-decran-2016-11-13-a-00-11-37

A track of yours that make you feel particularly proud of ?

-Pykup – The Leaf Of Life (Alicia Hush’s Burnout Mix). I’m really happy with the groove of this one.

capture-decran-2016-11-13-a-00-15-01

Please, show us an animated .gif that could represent you.

giphy

  • This represents me WISHING I was this bad ass 😉

Some news to share with us ? Projects, gigs ?

-I’ve got my first vinyl release coming out in the beginning of 2017 and then I’m heading back to Europe for a while to travel and play.

FOLLOW ALICIA HUSH :

https://www.facebook.com/HushyPoo/

https://www.facebook.com/hushlamb/

https://soundcloud.com/alicia-hush

Et voici Alicia : Après 4 ans de vie montréalaise à faire danser la ville, en plein développement du label HushLamb et à l’aube de la sortie de son tout premier vinyle… Confiante, passionnée, dotée d’une énergie lumineuse, tout comme on la connait sur scène.

Comment est né ton amour pour la musique ?

  • Au plus loin que je me souvienne j’ai aimé la musique en en faisant jouer sur mon tourne disque Mickey Mouse tout en chantant et dansant dans ma chambre. La musique électronique est quant à elle un amour né au secondaire lorsque je découvrais avec mes amis la drum & bass, le hardcore et le techno sur cassettes. Addiction immédiate !

C’est quoi ton histoire avec Montreal ? Quand as tu décidé de t’y installer ?

  • Lorsque je vivais à Toronto, Montreal était cet endroit magique que j’avais plaisir à visiter pour écouter de la bonne musique et danser. Ça fait 4 ans que je suis vis là à présent et j’ai toujours cette même vision de la ville.

Comment est né HushLamb ?

  • Hushlamb est né de l’envie de faire des évènements nous-mêmes de notre goût en invitant des artistes qu’on adore sans qu’ils soient pour autant connus. Des années plus tard, on poursuit toujours le même mandat, et avec le développement récent du label, nous pouvons envisager de le pousser toujours plus loin. On fait simplement librement ce qu’on aime.

Tu es aussi la moitié de 2 autres projets musicaux : Yes Ma’am avec ana+one et La Moosh avec Zeina. Tu nous en parles ?

  • Jesse et Zeina sont de grands amis que j’ai rencontré via notre passion commune pour la danse et la musique. Ils sont aussi d’incroyables et talentueux artistes. Collaborer avec eux est arrivé de la même façon pour les deux : très naturellement. Ces 2 projets sont sur la glace en ce moment puisque nous sommes tous très pris avec nos parcours individuels mais je suis toujours aussi heureuse à l’idée de retravailler prochainement sur l’un comme sur l’autre.

Corrige-nous si l’on se trompe mais on a aussi entendu parler d’une certaine Felicia Lush… ?

  • Oui! Ce nouveau projet est cher à mon coeur. Felicia Lush est l’occasion pour moi de ralentir les choses et d’emprunter des avenues plus bizarres et expérimentales. J’adore composer des choses qui se danse mais c’est aussi vraiment satisfaisant et inspirant d’avoir cette porte ouverte nouvelle sur tout, avec un nouveau tempo à explorer.

Quand tu joues tu transpires la joie de vivre. Tu bouges, tu souris sans arrêt… D’où te viens cette superbe vibe ?

  • Rendre les gens heureux et les faire bouger est un ÉNORME bonheur pour moi. Mon sourire est certainement une réponse à l’énergie transmise par le dancefloor 😉

Ton meilleur souvenir sur scène ?

  • Mutek ! Un festival tellement spécial… Y jouer en 2012 était un vrai moment de fierté pour moi.

7156458553_df3e5c237d_b

Et le pire ?     

  • J’ai été virée de la scène une fois parce que je n’avais pas de Rihanna à jouer en stock… Oupssss !

Les 3 artistes que tu écoutes en loop ces jours-ci ?

-Wiklow

capture-decran-2016-11-13-a-00-05-53

-Shcaa

capture-decran-2016-11-13-a-00-09-15

-Frits Wentink

capture-decran-2016-11-13-a-00-11-37

La track que tu es particulièrement fière d’avoir composée ?

-Pykup – The Leaf Of Life (Alicia Hush’s Burnout Mix). Je suis particulièrement contente du groove de ce morceau là.

capture-decran-2016-11-13-a-00-15-01

Un .gif qui te représente :

giphy

  • En fait il représente plus le genre de BADASS que j’aimerais être 😉

Des nouvelles à nous partager ? Projets, sorties… ?

-Mon tout premier vinyle sort ce début d’année 2017 puis je pars en Europe pour un moment à la fois pour voyager et m’y produire un peu partout.

SUIVRE ALICIA HUSH :

https://www.facebook.com/HushyPoo/

https://www.facebook.com/hushlamb/

https://soundcloud.com/alicia-hush