Ghotiitout, une histoire de gang et de musique.

Avec 3 albums à son actif, deux sous le duo aujourd’hui trio Les Limaces et un signé au nom de Melodule, Benoit Carreau lançait aussi il y a 5 ans Ghotiitout, un collectif montréalais multidisciplinaire d’artistes. Il nous en parle à quelques jours de son premier évènement Loftiitout (ce vendredi 2 décembre).

Comment en es-tu venu à faire de la musique ?

Quand je suis venu au monde, mon père était musicien au sein d’un groupe de musique à Farnham et j’étais souvent à leurs répétions et à leur shows. J’ai donc grandi dans la musique et j’ai vite fait de suivre les traces de mon père en m’inscrivant aux cours de musique à l’école et en formant un band punk vers l’âge de 16 ans. J’ai appris à jouer du piano, puis de la batterie et par la suite, de la guitare et un peu de basse. Puis je me suis mis à composer à l’ordinateur vers l’âge de 22 ans.

Comment le collectif est-il né et quelle est sa mission ? 

Le collectif était au départ une agence de booking fondée par moi et un ami (agent d’artiste) en France. Nous voulions une structure professionnelle pour promouvoir les artistes et être préparés à recevoir les offres de booking de la meilleure façon possible. Cette mission est toujours la même sauf que nous avons pris la décision d’impliquer les artistes afin d’être plus présent sur le web et de simplifier la mission soit ; publier de la qualité audiovisuelle tant en événement qu’en webcast via les différentes plateformes internet.

Est-ce plutôt vous qui sollicitez les artistes qui vous plaisent ou vous répondez à des demandes ?

C’est pas mal équitable. Nous essayons de rester ouvert aux demandes sans prendre trop de membre pour rester efficace et ne pas se surcharger.

Est-ce difficile de promouvoir une scène locale comme celle de Montréal ?

Je crois que le marché montréalais est très productif et actif en rapport à sa population. Ceci dit, d’un point de vu financier, c’est assez difficile de rester compétitif et présent en allant chercher de bonnes conditions salariales. Il y a des endroits beaucoup mieux pour la musique électronique mais il y en a aussi de bien pires. Montréal reste selon moi une ville hyper nourrissante et épanouie au niveau de la créativité.

Tu as toi même un cv chargé en tant qu’organisateur d’évènements avec, entre autres, les Electro-Chic à la SAT, mais aussi en tant qu’artiste, étant une moitié de la formation Les Limaces et un Melodule tout entier… C’est quoi ton regard sur l’évolution de la scène Montréalaise de tes débuts à aujourd’hui ? Comment a t-elle évolué ?

À mon avis, la scène s’est commercialisée beaucoup depuis près de 10 ans. Il reste plusieurs mouvements underground mais l’arrivée de gros événements qui présentent des artistes internationaux à peu de frais pour le public a fait disparaître beaucoup de promoteurs et d’événements plus pointus. Je pense que l’écart entre les connaisseurs de musique électronique et le public qui veut juste faire la fête se creuse et j’entends souvent dire qu’il n’y a pas assez de monde pour faire vivre tous les événements et les styles dans une ville comme la nôtre. Il y a pourtant de gros club comme le New City Gaz, le Circus et le Stereo qui sont remplis toutes les semaines. Et on voit souvent plusieurs festivals se tenir en même temps. Je suis convaincu qu’il y a assez de monde à Mtl, il n’y a seulement pas assez de connaisseurs pour chaque petit îlot de style différent.

Ça prend quoi d’être un artiste Ghotiitout ?

Du talent, de l’originalité, beaucoup de communications entre artistes et (et/ou) agents. Mais le mot qui est le plus important pour moi c’est la constance. Les projets qui se démarquent beaucoup selon moi sont ceux qui durent.

Les projets de l’agence dont tu es le plus fier ?

Il n’y a pas de grands ou de petits projets pour moi en musique. L’effort doit être sensiblement le même pour en être fier. Mais j’apprécie particulièrement la tribune que nous offrent le Piknic en nous donnant des journées spéciales Ghotiitout. Je suis aussi assez fier d’avoir vu plusieurs de nos artistes tourner à l’international.

On a tous notre lot de difficultés… Et pour Gothiitout, ce serait ?

Pour moi, la problématique est d’avoir assez de temps pour tout faire vs assez de fonds pour être constant dans ce projet. La « to-do » liste est toujours aussi longue mais le temps à y mettre n’est pas toujours le même.

Dans la playlist Ghotiitout, il y aurait :

Certainement du Extrawelt, du Trentemoller, du Boris Brejcha, du Antony Rother et du Lake People. Pour n’en nommer quelques un. Il y aurait du Omni, Melodule et Les Limaces c’est certain 😉

Quelles tracks ?
Je vais y aller de choix personnels qui représentent bien les artistes de l’équipe selon moi :

Matthew Herbert – Its Only (Dj Kose Remix)

Capture d’écran 2016-11-28 à 09.54.50.png

Stephan Bodzin & Marc Romboy – Triton

Capture d’écran 2016-11-28 à 09.56.02.png

Omni – Human (Les Limaces Remix)

Capture d’écran 2016-11-28 à 09.58.20.png

Boris Brejcha – Fear

capture-decran-2016-11-28-a-09-59-25

Quels sets ?

G.O’Brien à Burning Man

capture-decran-2016-11-28-a-10-09-28

Omni @ Cirque du Boudoir 2015

Capture d’écran 2016-11-28 à 10.10.27.png

Mme.S & Polyson @ Eclipse 2016

Capture d’écran 2016-11-28 à 10.11.21.png

Melodule AV @ Eclipse 2016 (vidéo)

Capture d’écran 2016-11-28 à 10.12.22.png

Phil Fiction – Bon Voyage

capture-decran-2016-11-28-a-10-13-25

Des sorties/gigs à venir que l’on doit surveiller de près ?

La prochaine date à retenir est le 2 décembre. Le premier Loftiitout organisé par Ghotiitout au Matahari Loft. :

14883640_1343150559030479_2970323450963760519_o

Sinon, Omni et Melodule AV seront au Carnaval de Verdun le 10 février prochain. C’est gratuit en plus.

Chaque semaine il y a des actualités au sujet de nos DJ, VJ et producteurs. Il suffit de suivre notre page FB.

Notre talentueuse VJ Pumpkin est partout en ce moment, surveillez là celle la, elle ne fait que commencer.

Un gif qui représente l’esprit Ghotiitout ?

LOVEMUSIC-SELAHATTIN YILMAZ.gif

Suivre Benoit :

https://soundcloud.com/les-limaces

https://soundcloud.com/melodule

https://www.facebook.com/leslimaces/

https://www.facebook.com/MeloduleMusic/

 

Une réflexion sur “Ghotiitout, une histoire de gang et de musique.

Les commentaires sont fermés.